Bar-Da Portrait : Julie et Pamela : Rue Mercer

rue mercer
Julie et Pamela

Françaises installées à New York, Julie et Pamela ont décidé de replacer la Chemise, avec un grand C, au centre de notre garde robe. Pari réussi avec leur marque Rue Mercer qui propose des modèles à la fois chics, modernes et épurés, de quoi réconcilier les femmes avec leur dressing et leur permettre de ne plus se poser de questions métaphysiques sur leur tenue du matin. Bar-Da, qui avait découvert leur marque à l’occasion d’un portrait de sur le blog Et Pourquoi Pas New York (merci Caroline ! 😉 ),  a voulu en savoir plus sur le contenu du sac à main de ces 2 créatrices …

Qui êtes-vous ? 

Julie: Je suis Julie Luyindula, je vis à New york et je suis la co-fondatrice de RUE MERCER, la marque de vêtement spécialiste de la chemise pour femme chic et cool basée à New York.

Pamela: Je m’appelle Pamela Semmache, j’ai quitté Paris pour New York il y a 10 ans. J’ai fait carrière dans la mode en tant que mannequin en Europe, en Asie et aux Etats-Unis. Ma plus belle aventure professionnelle a commencé il y a 1 an lorsque Julie et moi avons fondé RUE MERCER, marque de chemise qui mixe parfaitement le style de la Parisienne et de la New Yorkaise.

Quel(s) sac(s) utilisez- vous au quotidien ?

Julie:  Plutôt des grands sacs où je peux mettre tout ce dont j’ai besoin pour ma journée, en général mon vintage Valentino fait parfaitement l’affaire. En ce moment, j’ai une préférence pour les sacs en bandoulière qui me laissent les mains libres 😉 Du coup, j’ai souvent le PS1 de Proenza Shouler.

Pamela: J’aime les sacs structurés et compartimentés pour tout trouver le plus rapidement possible, meme si tout finit toujours par se mélanger. Lorsque je prend mon ordinateur portable, j’aime prendre mon sac Chloe Paraty qui est solide, chic et pratique. J’ai un sac Aridza Bross que j’adore, qui est compartimenté mais mou et d’une taille parfaite mais qui peut vraiment contenir beaucoup de chose.

Qu’emportez vous dedans?

Julie:  Beaucoup de choses: TOUT ce dont j’ai besoin dans la journée! J’ai un essentiel “de base” auquel vient s’ajouter si besoin un ordi, des échantillons de tissus/boutons/galons ou encore des trucs pour mes enfants…

rue mercer
le barda de Julie

Pamela: Le strict minimum, juste l’essentiel du jour. Je fais mon sac chaque matin pour éviter d être  chargée pour rien. A New York nous marchons énormément, nos rendez vous sont le plus souvent aux quatre coins de la ville, j’essaye donc d’avoir le sac le moins lourd possible. Du coup ce sont mes essentiels + des échantillons de tissus, mon notebook, mon ordinateur.

rue Mercer
Le barda de Pamela

Quels objets avez vous systématiquement avec  vous  (vos  incontournables)  ? 

Julie: Mes clés, mon téléphone, mes cartes de visites, stylo, baume pour les lèvres, mes lunettes et des mouchoirs.

Pamela: Mon iPhone, mes écouteurs, chargeur portable Mophie, baume à lèvre Rosebud Salve, mon porte-carte Yves Saint Laurent cadeau de mon mari que j’utilise comme portefeuille, ce qui m’oblige à n’y mettre que l’essentiel (cartes de credits, cartes de visites, billets) et ainsi alléger mon sac, stylo,notebook, lunettes de soleil, des chewing gums et mes clés.

comment retrouvez vous vos clés ?

Julie: J’ai un énorme porte clé ROUGE!!! Ce qui est très pratique à repérer dans mon sac! Et je rêve d’un porte clé lumineux (et beau, ce qui n’est pas gagné..)

Pamela: Mes clés ont (normalement) leur propre emplacement: la petite poche qui se trouve dans chacun de mes sacs, donc pratique à trouver. Mais parfois je les balance n’importe où dans le sac, et là c’est une autre histoire pour les retrouver 🙂

Une anecdote (une (més)aventure avec ton sac …)?

Julie: Il m’est arrivé quelques fois d’avoir une fuite de biberon. Ou de changer de sac rapidement le matin sans vérifier que j’avais bien pris “l’essentiel”.

Pamela: Je pense être la reine des bouteilles mal fermées! Que ce soit de l’eau, du vernis, un tube de crème, il faut toujours qu’il y ait une fuite dans mes sacs!

En vacances ? qu’emportez vous ?

Julie: Pour l’avion, j’ai toujours un grand Speedy Louis Vuitton avec plein de pochettes dedans! Pour l’avion, j’ai toujours ma valise Rimowa qui est vraiment hyper légère et qui roule quasiment toute seule!! Et à la plage : toujours un tube de baume écran total pour mes lèvres, de l’eau, et du cash.

Pamela: Je prend toujours mon sac le plus mou, pas trop cher et pratique, pour ne pas avoir à me préoccuper de son état et pouvoir le trimballer partout. En vacances j’aime avoir un roman et des magazines dans mon sac.

Vous arrive t il de sortir après le bureau, comment faites vous avec votre sac ? 

Julie: En général, je prend un petit sac où je ne glisse que l’essentiel pour le sac: clé + Carte Bleu + Téléphone

Pamela: J’ai rarement un énorme sac, du coup je peux enchaîner si besoin avec mon sac du jour.

Comment conciliez vous vie pro et perso dans ton sac ? 

Julie et Pamela: C’est un grand mélange de mon travail, nos enfants et nous.

Julie: J’y trouve souvent un truc improbable comme un shopkins, un Lego ou les fiches de révisions de la grande…

les New yorkaises ont elles un rapport spécifique à leur sac ? 

Julie et Pamela: On pense qu’elle aiment les grands sacs où elles peuvent mettre beaucoup de choses. Et puis, elles aiment les beaux sacs assez voyants (coloré, imprimé etc..) À Paris, on a tendance à investir dans des sacs de couleurs sobres. Ce qui n’est pas le cas ici.

Suivez Julie et Pamela !

reseaux 2

 

rue Mercer

Facebook

Instagram

2 thoughts on “Bar-Da Portrait : Julie et Pamela : Rue Mercer”

  1. Très beau portrait ! C’est drôle de voir comme “beaucoup de choses” pour l’une et “le strict minimum” pour l’autre signifie finalement presque la même chose… Votre journal est un régal!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *