Marie Boyer-Aubert : fondatrice de Joli Bump

Joli Bump
Marie, fondatrice de Joli Bump

Pour quiconque l’a expérimenté, s’habiller pendant la grossesse n’est pas une mince (sans mauvais jeu de mot) affaire. Nous sommes tiraillées entre le besoin de se sentir à l’aise , l’idée de ne pas investir trop dans une nouvelle garde robe  – censée être éphémère-, et l’envie d’évoluer dans de jolis vêtements en phase avec notre style habituel. Bref, compliqué tout ça… Marie est passée par cette expérience, ce qui l’a décidée à créer sa première entreprise, Joli Bump, pour que les femmes enceintes puissent enfin avoir une vraie garde robe sans se ruiner ni se déguiser. Le must :  les coupes sont pensées pour pouvoir être portées avant, pendant et après la grossesse.  Last but not least, une vraie attention est portée à la qualité des tissus, pour une mode plus durable.

Désormais installée à Marseille et enceinte de son 2eme enfant (congrats!!!), Marie gère Joli Bump au quotidien. La talentueuse entrepreneuse a vidé son sac pour Bar-Da !

Qui es tu ?

Je suis la fondatrice de Joli Bump. J’ai créé ma société en 2016, en partant de mon expérience. Durant ma première grossesse, je n’arrivais pas à trouver des vêtements adaptés et jolis. Je n’étais pas du tout du secteur (j’ai une formation généraliste et auparavant je travaillais dans le conseil et dans l’énergie durable !). Malgré tout,  cela m’est apparu comme une évidence de me lancer dans ce projet.

J’ai pris 1 an pour découvrir le secteur et apprendre le métier, je me suis formée sur le tas, toute seule, avec des livres et la marque s’est développée au fur et  à mesure. Nous produisons nos vêtements au Portugal, et de nouveaux modèles viennent enrichir la collection au fil des mois. Il y a un an, je voulais créer un vrai univers autour de Joli Bump mais aussi donner du sens et libérer la parole  autour de la maternité et de ses sujets tabous. J’ai créé le podcast « Nouveau Chapitre« , que je publie à raison d’une fois par mois. j’adorerais faire plus, cela m’enrichit énormément mais je manque de temps ! Le podcast est le format idéal, plus spontané que l’écrit, et en même temps la durée permet d’aborder une multitude de facettes de la maternité.

Quel(s) sac(s) utilises tu au quotidien et qu’emportes tu dedans? 

Le sac, c’est un énorme sujet pour moi. Je n’ai pas beaucoup de sacs, mais je suis très fidèle. En ce moment, j’utilise un tout petit sac Claris Virot, que mon mari m’a acheté à Montpellier, dans lequel je glisse mon portefeuille, mon portable et mes clés. J’ai souvent un totebag à côté pour y glisser un livre. Mais comme je vis maintenant à Marseille et non plus à Paris, mon temps de transport en commun est très réduit . Du coup je n’en ai plus tellement besoin.

Le gros point noir pour moi c’est de devoir transporter mes affaires de travail, globalement mon ordinateur et mes carnets. Je trouve le totebag trop léger, et je tiens trop à mon ordinateur (qui contient toute ma vie et celle de mon entreprise ! ) pour le laisser dans un sac en tissu. Du coup, j’ai une sorte de sac à dos, ça me rassure d’avoir une sorte de cocon, je sens mon ordinateur protégé.

Joli Bump
Dans le sac de Marie

Quels objets as tu systématiquement avec toi dans ton sac (tes indispensables) ?

Pas grand chose, autant dire tout ce qui tient dans mon petit Claris Virot : mon portable, mes écouteurs ( pour les podcasts), mon portefeuille et mes clés. Je ne transporte jamais de maquillage par exemple avec moi.

Comment retrouves tu tes clés ?

A vrai dire, j’ai de très grosses clés, elles sont très faciles à retrouver dans mon petit sac 😉

Une anecdote (une (més)aventure avec ton sac …)?

J’avais à Paris un sac Sandro que j’adorais. La taille idéale, suffisamment gros pour contenir mon bouquin pour le métro et portable en bandoulière. Je l’ai littéralement usé jusqu’à la corde (oui je suis très fidèle à mes sacs) : la bandoulière a lâché en pleine rue et le contenu de mon sac s’est répandu par terre…

En vacances, qu’emportes tu ?

Je garde le même sac. Ou alors l’été j’opte pour un tote bag Joli Bump

T’arrive-t-il de sortir après le bureau , comment fais tu avec ton sac ?

Je travaille de chez moi, quand je sors je prends toujours le Claris Virot, il est petit mais hyper pratique. Il colle avec mon mode de vie actuel. Il est chic, mais pas trop, le sac caméléon par excellence ! Sinon je prends parfois des pochettes, mais je ne trouve pas cela très pratique.

les Parisiennes ont elles un rapport spécifique à leur sac ?  

Complètement. Quand je vivais à Paris, j’avais un rapport différent à mon sac. On passe beaucoup plus de temps dans les transports. Il faut donc pouvoir transporter plein de choses, car on n’a souvent pas le temps de repasser chez toi. C’est une extension de soi, un seconde petite maison.

Ton autoportrait : un dessin, un photo, une image qui te ressemble :

Si je devais être une image, ce serait les paysages provençaux et les ambiances de Pagnol dans « La gloire de mon père » et « Le château de ma mère » car c’est toute mon enfance aussi!

Suivez Marie et Joli Bump ! 

Joli Bump 

@jolibump

Nouveau Chapitre par Joli Bump

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *