Bar-Da Portrait : Samantha Montalban, Mina Storm

 

Samantha – Mina Storm

Samantha a créé avec Chloé il y a 1 an 1/2 Mina Storm, une marque de lingerie ultra confortable et moderne, en phase avec les jeunes femmes de son temps. Initialement, la marque ciblait les ados, mais dans les faits, les clientes ont de 10 à 30 ans , preuve que les 2 fondatrices ont répondu à un véritable besoin avec un mélange d’inventivité et pragmatisme grâce à des modèles punchy et pas “gnan-gnan”. Pratique et plutôt d’actualité, Mina Storm propose  aussi  des maillots de bains aux aventurières du quotidien 😉

Entre 2 shootings, Samantha a vidé pour Bar-Da son énooooorme sac sur le quai du RER ! (promis on n’a rien perdu)

Qui es tu ? Samantha, je suis la co-fondatrice de Mina Storm, avec mon associée Chloé. J’ai lancé ma société en novembre 2016, à l’âge de 24 ans. Mais en fait, créer cette marque de lingerie, j’y pensais depuis 6 ans. Ce projet m’a accompagnée pendant toutes mes études à Dauphine et c’est à ce moment là que j’ai rencontré Chloé. Elle a une formation financière quand moi je suis plutôt côté marketing. Mina Storm est une marque de lingerie ultra-confortable pour jeunes filles et jeunes femmes.  J’ai pensé ces brassières en coton stretch pour les accompagner au quotidien. Dans les faits, nos clientes sont à 50% des jeunes filles et à 50% ont plus de 16 ans. Comme quoi, la recherche du confort et de coloris un peu originaux traverse les générations !

Quel(s) sac(s) utilises tu au quotidien ? J’ai un sac à dos de la marque Fjallraven. J’ai aussi un petit sac en bandoulière, et très souvent une valise à roulettes, notamment lorsque j’ai des shootings.

Qu’emportes tu dedans? Dans mon sac à dos, j’ai mon ordinateur, mon portefeuille, pas mal de grosses boites de vitamines, une énorme batterie externe permettant de recharger mon téléphone 7 fois ou alors 3 téléphones en même temps (hyper utile pour les jours où nous sommes en shooting, dans des endroits où ça ne capte pas très bien et où les téléphones se déchargent à vitesse grand V). J’ai aussi du gel pour les mains Merci Handy, des stylos, mon carnet avec mes to-do lists, beaucoup de courrier, mon maquillage pour les rendez-vous, une bouteille d’eau, mes lingettes déodorantes, et mon bento!

Dans le sac de Samantha_Mina Storm

Dans mon petit sac en bandoulière ( très petit de la taille d’un téléphone), j’ai mon téléphone, mes clés et ma carte navigo. J’ai besoin d’y accéder plusieurs fois dans la journée, c’est plus pratique de les avoir à portée de main !

Quels objets as tu systématiquement avec toi dans ton sac (tes essentiels) ? Mon téléphone, ma carte navigo, ma CB. Quand je peux, je préfère ne pas emporter grand chose !

Comment retrouves tu tes clés ? Elles sont dans mon petit sac. J’ai un gros porte-clés, avec un oiseau en cuir bleu (qui me permet de les repérer, si jamais elles sont dans mon gros sac).

Une anecdote (une (més)aventure avec ton sac …)? Notre bureau est situé dans une pépinière d’entreprises, assez isolée et il n’y a pas grand chose pour aller déjeuner autour. Très souvent, nous apportons notre déjeuner. J’ai toujours mon bento, qui ne rentre pas dans mon sac, alors je l’ai mis dans un tote bag… et récemment il s’y est ouvert, répandant intégralement la salade de betteraves qu’il contenait et rendant mon tote bag complètement rose pour l’occasion !

En vacances ? Qu’emportes tu ? J’en ai tellement marre d’être chargée au quotidien que je m’allège complètement! J’essaie de ne rien prendre !

T’arrive-t-il de sortir après le bureau , comment fais tu avec ton sac ? En ce moment je sors assez peu, mais quand je sors, j’y vais avec tous mes sacs pour éviter de faire de multiples détours. Du coup je rentre en taxi..

Comment concillies-tu vie pro et perso dans ton sac ? Tout est ensemble dans mon sac !

Les Parisiennes ont elles un rapport spécifique à leur sac ? Alors, non je dirais que les problématiques de sac sont universelles. Ma mère a les mêmes préoccupations que moi avec le sien, et elle est Niçoise!

Ton autoportrait :  je dirais la phrase “rien n’est impossible“. Déjà, pendant mes études, je me l’appliquais à moi-même. Mais depuis que je travaille, je ne cesse de le répéter à mon équipe.  

Suivez Samantha et Mina Storm ! 

 Mina Storm

Facebook

Instagram

Mina Storm est même chez la Redoute !!

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *