Bar-da Portrait : Lucille, directrice des collections Eric Bompard

Lucille Léorat

Jubilation ! Bar-da a pu se faufiler dans le sac de Lucille Léorat, directrice des collections de la célébrissime Maison Eric Bompard. Si un pull en cachemire vous évoque votre tante du 16ème ou votre collègue de la compta un peu coincée, sachez qu’un cachemire Bompard, c’est  ça et aussi ça, ou encore ce poncho tie and dye trop chouette.

Depuis plus de 15 ans, Lucille pense et développe les collections de ces pulls chauds et colorés. Et si la renommée internationale de la Maison Bompard ne fait aucun doute, Bar-da était ravi de pouvoir rencontrer celle qui contribue à la pérennité de la marque et à son éternelle jeunesse, grâce à un renouvellement créatif à chaque saison.

Qui es tu ? Je suis une femme, parisienne depuis 26 ans, designer, maman de 3 garçons, mariée avec leur père :D, avec une triple origine chtie-bretonne-méridionale.

Quel(s) sac(s) utilises tu au quotidien ? En ce moment, un cabas souple Céline bicolore marine-prune. Je pensais qu’il serait difficile à assortir mais ces couleurs se mélangent harmonieusement avec toutes les couleurs foncées que je porte, vert, gris, brun, bleu canard etc. J’alterne avec le “Victoria” noir Hermès et les sacs “Classic” de Céline (bandoulières) en cuir caramel ou en python. Le week-end, je change de sac, je m’allège.

Qu’emportes tu dedans? Grand agenda Hermès, porte-monnaie en python Jérôme Dreyfuss, stylos en tout genre, 1 trousse express beauty, tickets de métro, carnet de croquis. Mais aussi, toujours un mètre ruban ! (prise de mesures immédiate quand je croise un joli vêtement).

Quels objets as tu systématiquement avec toi dans ton sac (tes incontournables)?  J’ai toujours mon baume à lèvres Absolution et un gloss transparent Chanel, un gros peigne Mason Pearson, le critérium que ma maman utilisait pour faire les mots croisés de Michel Laclos, la crème gourmande mains et ongles Caudalie, un rouge à lèvres mat Nars, et un mini vaporisateur d’eau de cologne “bergamote soleil” d’Atelier Cologne.

Comment retrouves tu tes clés ? Au moyen d’un gros porte-clés – pompon ! Mon trousseau est digne de celui d’un gardien de prison.

Une anecdote (une (més)aventure avec ton sac …)? Un matin normal, je dépose mon fils Charles à l’école. Charles est un grand scientifique très distrait. Il fait le tour de la voiture, et au lieu de prendre son sac à dos dans le coffre, il prend mon sac (timeless Chanel-chaîne dorée) et il part, absorbé par ses pensées.

En vacances, qu’emportes tu ? Des vêtements qui peuvent faire “jour” et “soir” (robes en soie), tous mes maillots, 2 jeans boy, des chaussures plates, Birkenstock, sandales Vivien et Céline, et beaucoup de pulls en cachemire, dont 1 ou 2 ponchos “couteaux-suisses” (à porter sur un pyjama ou sur une robe le soir). J’emporte une minerve (pour dormir dans l’avion), mes mini-palmes, mes chaussons de longe-côte, une corde à sauter, des flacons de crème esthederm, un drap de bain Hermès immense, 3 ou 4 paires de lunettes de soleil… des tonnes de livres, une liseuse…

T’arrive-t-il de sortir après le bureau , comment fais tu avec ton sac ? Je le vide un peu… ou je pars sans sac avec un gloss et ma CB dans la poche.

Comment concillies-tu vie pro et perso dans ton sac ? Très bien. Comme toutes les filles actives, j’ai parfois un tote bag en tissu en plus pour les dossiers ou la presse…

Selon toi, les Parisiennes ont-elles un rapport spécifique à leur sac ? Oui ! Elles transportent une partie de leur maison dans leur sac. J’avais une collaboratrice qui emportait systématiquement une tenue de rechange, une trousse de toilette, son tricot et une bouteille d’eau d’1,5 l…

Suivez Lucille et les nouvelles collections Eric Bompard !


@lucilleleoratdesigner

@lucilleleorat1

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *