Bar-Da Portrait : Caroline, décoratrice d’intérieur et heureuse propriétaire du sac “Okaou”

Diapositive1
Caroline sous la pluie

Dans la série “citadines pressées”, je demande Caroline, en pleine reconversion professionnelle, passant des médias à la décoration d’intérieur avec goût et talent. Caroline court toute la journée avec son sac sous le bras. Elle nous présente “okaou”, son fidèle compagnon et à travers lui son quotidien très très bien rempli…

Qui es tu ?

Je m’appelle Caroline, j’ai 39 ans, un mari formidable, un fils de 10 ans et une fille de 8 ans qui me rappellent tous les matins grâce à un simple sourire ou une blague devant l’école que j’ai de la chance. Nous habitons à Meudon à deux pas de Paris où nous profitons du calme et de la verdure dans notre appartement situé au RDC d’une jolie meulière 1930. Après avoir travaillé plus de 15 ans au sein de directions marketing pour des grands Groupes (média et industrie), j’ai décidé de changer de vie professionnelle pour devenir décoratrice intérieure. Et oui, ce n’est pas très original, je fais ma crise de la (presque) quarantaine ! On a qu’une vie, je me le répète sans cesse et j’ai la chance de pouvoir m’investir à fond dans cette reconversion grâce à mon homme qui m’encourage à faire ce que j’aime. « Au pire on ira élever des chèvres dans le Larzac, on trouvera des solutions, t’inquiète ! ». J’ai toujours aimé repenser les espaces, trouver des solutions d’aménagement, jouer avec les moindres recoins d’une pièce, redonner du cachet à un intérieur car je pense qu’il est primordial de se sentir bien chez soi pour se ressourcer. Mes proches m’ont encouragée à écouter mes envies et j’ai pris mon courage à deux main pour sortir d’une routine devenue de moins en moins épanouissante. J’avais déjà un peu d’expérience dans le domaine de l’aménagement intérieur mais j’ai préféré reprendre le chemin de l’école pour avoir des bases solides et profiter de l’expertise et des connaissances des professionnels dans ce domaine. Ça y est, je suis diplômée depuis quelques mois (Ateliers Grégoire / La fabrique CCI Paris) et je me lance donc dans cette nouvelle activité avec déjà quelques chantiers et des jolis projets en perspective.


Quel(s) sac(s) utilises tu au quotidien ? 

Diapositive1
“okaou”, le sac de Caroline

Mon sac en cuir offert par mes meilleures amies pour mes 35 ans ! Il ne me quitte pas, je l’adore, il est très pratique, il a plein de poches à l’intérieur et à l’extérieur, il s’est patiné avec le temps et je le trouve sublime avec sa couleur cognac un peu vintage

Qu’emportes tu dedans? 

Diapositive1
plongée dans le sac de Caroline

Tout pour ma survie en dehors de la maison. Si je devais lui donner un surnom, mon sac s’appellerait “Au cas où”  ou “Okaou” car il y a dedans pleins de trucs dedans « au cas où ».

Quels objets as tu systématiquement avec toi dans ton sac (tes  incontournables)  ?

J’ai toujours avec moi mon portefeuille bien sûr, un petit porte monnaie, une petite trousse avec maquillage, pansements, aspirine, lingette rafraîchissante, un crayon pour faire des croquis sur mon cahier à spirales, mon kutsch pour faire des plans directement à l’échelle, un mètre au cas où je trouverai un meuble ou je ne sais quoi qui pourrait correspondre à un besoin sur un chantier, mes clés, mon téléphone (avec beaucoup de mémoire pour prendre en photo tout ce qui m’inspire pour mes projets), les cartes de visites de mes copines qui ont aussi monté leur boîte au cas où je pourrais leur donner un coup de pouce…

J’ai aussi mon Ipad, une clé USB, des gâteaux secs au cas où (oui je sais je suis rarement perdue dans la pampa), une barrette et mon kit main libre, oui il paraît que c’est interdit mais parfois ça peut servir !

Ah oui, très important, mes enfants glissent souvent dans mon sac un dessin rigolo, j’adore tomber dessus par hasard !

Et c’est important de noter que j’ai souvent avec moi mon sac de sport, un vieux sac en toile dans lequel je mets mes affaires pour aller courir, au cas où l’idée de prendrait dans la journée (ce qui n’arrive jamais) !

Comment retrouves tu tes clés ?

Je secoue mon sac et je les retrouve grâce au bruit, elles ne sont jamais dans la même poche, pourtant ce serait simple de leur en attribuer une…

Une anecdote (une (més)aventure avec ton sac …)?

J’ai oublié mon sac dans le train un jour, j’étais chargée comme une mule et j’ai oublié mon sac chéri avec toute ma vie dedans. Je m’en suis rendue compte sur le quai, je suis retournée dans le wagon, il était là, encore sous le siège, ouf !

Tes prochaines vacances ? qu’emporteras tu ?

La version light d’okaou, la version petite besace que je peux porter en bandoulière car c’est quand même plus pratique en vacances. Celui là est gris, en cuir, il a bien vécu aussi mais je l’aime comme ça. Dedans il y a la mini trousse pour le stick lèvres et un échantillon de mon parfum. Mon carnet et mon crayon noir qui ne me quittent pas, au cas où je tomberai sur LE truc du siècle et un croquis à faire. Idem pour mon téléphone qui devient appareil photo full time en vacances, détox digitale en vacances, oui je suis pour mais les photos c’est pas pareil.

Ton autoportrait Diapositive1

 

1 thought on “Bar-Da Portrait : Caroline, décoratrice d’intérieur et heureuse propriétaire du sac “Okaou””

  1. Très beau portrait d’une très belle femme au delà de ce que contient son sac, belle de l’intérieur comme à l’extérieur !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *