Bar-Da portrait : Charlotte Sometime

Charlotte Sometime
Charlotte Sometime

Passionnée de musique, de voyages et de grands espaces, Charlotte a su créer une marque qui lui ressemble, sans concession. Avec Charlotte Sometime, elle a installé une marque de mode authentique et durable, grâce à des petites collections, des conditions de fabrication à échelle humaine, et la passion de bien faire. Bar-da a rencontré la créatrice dans son showroom parisien, qu’elle partage avec Tassia Canellis, créatrice de la marque de bijoux éponyme. Charlotte a vidé son sac…

Qui es tu ? Charlotte, je suis Parisienne et j’adore la musique (le nom de ma marque est d’ailleurs inspiré d’une Chanson de The Cure). J’ai créé ma marque de vêtements en juillet 2008. Contrairement à ce que l’on voit en ce moment, je m’inscris dans un projet de slow fashion avec une à deux collections par an. Le coeur de mes collections, c’est la maille. Je ne pratique pas le surstock, donc quand il n’y en a plus, il n’y en a plus. L’idée pour moi, c’est de créer et de faire fabriquer des vêtements durables, auxquels on tient et que l’on garde plus d’une saison !

Quel(s) sac(s) utilises tu au quotidien ? Un sac que j’ai créé, mon “Louis”. il est en cuir de vachette et se patine bien. je le porte en bandoulière et il est très pratique avec son porte-cartes intégré.

Qu’emportes tu dedans? suite à des problèmes de dos, j’ai vraiment cherché à alléger mes sacs au maximum. Du coup, j’y mets vraiment le minimum vital : mon téléphone, une pochette avec de la monnaie et ma cb, mon rouge à lèvre et un vernis rouge, toujours un peu de musique (avec mon ipod mini), un peu de maquillage, bref, pas de superflu..

charlotte Sometime
Le barda de Charlotte

Comment retrouves tu tes clés ? Pour le coup, elle ne sont pas dans mon sac, mais dans mes poches de pantalon. J’ai bien trop peur de les perdre, contrairement à mon sac ! Mes clés de bureau sont aussi dans mes poches mais de manteau.

Une anecdote (une (més)aventure avec ton sac …) ? j’ai créé mon premier sac sur un coup de tête et je l’ai baptisé du nom de mon meilleur ami Georg, que j’ai francisé en ” Georges “, du coup, je l’ai toujours avec moi.

En vacances ? Qu’emportes tu ? Surtout pas de sac à main ! Je pars très souvent en road trip ou faire des treks. Il s’agit d’être la plus légère possible ! J’essaie à fond d’optimiser le poids de mes sacs. J’ai réussi dernièrement l’exploit de ne partir qu’avec un sac à dos qui pesait 6 kgs pour un trek de 3 semaines au Népal !

T’arrive-t-il de sortir après le bureau, comment fais tu avec ton sac ? Je vais très souvent à des concerts. Pour être la plus libre possible de mes mouvements, je sors sans sac avec juste mon porte cartes et mon téléphone dans mes poches. Sans sac, c’est plus simple de danser !

Comment concilies-tu vie pro et perso dans ton sac ? Je n’ai pas vraiment de “pro” avec moi. Quand je dois prendre mon ordinateur, c’est rare et je le mets dans un totebag. Comme j’habite à 10 min du showroom, j’y laisse toutes mes affaires nécessaires au boulot. J’aime bien penser que je n’ai pas besoin de grand chose !

les Parisiennes ont-elles un rapport spécifique à leur sac ? Je trouve que les Parisiennes ne sont pas très originales dans le choix de leur sac. en ce moment elles ont toutes un sac Jérôme Dreyfus.

Ton mantra : “la liberté existe toujours, il suffit d’en payer le prix” – Montherlant

Suivez Charlotte !

reseaux 2

 

Charlotte Sometime

l’e-shop

Facebook

Instagram

1 thought on “Bar-Da portrait : Charlotte Sometime”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *